Interprétation du Tarot de  Marseille

Le Tarot miroir de l’âme, un art à découvrir

Les lames du Tarot

Le tarot est composé d’images, d’arcanes, de cartes comme des miroirs qui reflètent les moments traversés par notre âme et permettent le passage du langage inconscient des images au langage conscient. Ce sont les lames du tarot.

Je le ressens comme un art à découvrir, un chemin à parcourir, aussi passionnant que le but à atteindre.

Il est venu à moi par différentes entrées, aussi bien la psychologie que Jodorowsky ou les gitanes des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Il est venu à moi grâce à mon intuition et aux jeux de mon enfance.

interprétation tarot de marseille

Les couleurs du Tarot

Mon histoire avec les cartes remonte à ma petite enfance.

Je suis d’origine espagnole et, à la maison, où nous avions les jeux de cartes espagnols qui ont les quatre couleurs des tarots las copas (les coupes), las espadas (les épées ), los oros (les deniers), los bastos (les bâtons).

Nombres et combinaisons

Durant les longs après-midi pluvieux d’automne et d’hiver, je pliais et dépliais les 40 cartes du jeu, inlassablement, en les classant par famille, par couleur, m’émerveillant devant les nombres et les combinaisons, leur posant des questions folles.

A quelle heure mes parents vont-ils rentrer ? mon père d’abord ? ou ma mère ?
combien de pommes de terre dans le sac de la grand-mère ?

Et les cartes répondaient toujours, enrichissant mon imaginaire.

Les archétypes

Ma grand-mère qui, dans son lit, le dimanche matin, nous racontait à ma sœur et à moi , les contes de Grimm, de Perrault mêlés de folklore espagnol et arabe, elle aussi, nourrissait nos rêves, nos peurs avec des histoires riches des mêmes archétypes.

Les cartes comme les contes font partie de ce paysage d’enfance qui construit la personnalité profonde et qu’on oublie.

Tout comme j’ai oublié le dessin et ce que j’avais réinventé (la radio, Internet, Platon, Marx, la lutte des classes), j’ai tout réinventé et puis j’ai oublié, comme les cartes, comme mon enfance, comme l’intuition.

Le chemin de la mémoire

À 17 ans, comme Rémy Fraisse et Marc Auburn, je sors de mon corps pour retrouver un amour perdu et je le réintègre très mal.

J’apprends cependant une chose que je pressentais: nous sommes dotés d’une âme, nous avons une âme, nous sommes une âme, et la vie me paraît alors beaucoup plus simple et facile.

Je sais que la mort n’existe pas mais, en même temps, je me demande l’utilité de cette vie concrète et matérielle.

Des études de Lettres, une carrière dans la finance, la naissance de ma fille, une seconde sortie de corps, un voyage au Pérou, une initiation à l’ayahuasca et quand la chamane me dit « Toi tu parles plusieurs langues » je ne comprends pas ce qu’elle me dit.

Je viens de voir durant la cérémonie sous la forme d’une femme-fleur, d’une sylve, celle qui, plus tard, m’offre un jeu de tarot.

Il est édité par Philippe Camoin et Alejandro Jodorowsky. Le tarot s’invite à nouveau dans ma vie. Je commence à me souvenir.

Le Tarot intuitif

J’étudie des livres, les combinaisons, l’alchimie, l’astrologie, le transgénérationnel, la métapsychologie, la psychogénéalogie et je comprends de mieux en mieux leur langage.

Elles parlent, ces cartes, ouvrent des chemins, toujours prêtes à aider sans aucun jugement et moi, qui ressens leur intense énergie, je suis capable en bon canal de transmettre le message.

Les séances vous permettent de poser vos questions, de soulever des réponses parfois inattendues : le Tarot nous confirme toujours son message, aussi précisément que possible.

Si mon approche du Tarot vous plaît, vous pouvez découvrir ou redécouvrir cet outil à l’occasion de cours particuliers ou collectifs.